Témoignage de Florence

Florence est responsable Gestion des Risques aux Assurances du Crédit Mutuel.
Florence, responsable Gestion des Risques, nous parle de son quotidien aux Assurances du Crédit Mutuel (ACM).

Quelles sont vos missions aux Assurances du Crédit Mutuel ?

Mon rôle consiste à s’assurer que les risques, techniques, financiers et opérationnels, soient maîtrisés aux Assurances du Crédit Mutuel (ACM) à court et moyen termes. Je suis donc très proche du terrain parce que je dois savoir ce qui se passe et recueillir des avis qui peuvent avoir une influence sur notre stratégie.
Je participe également au développement des modèles prospectifs : ce sont des modèles informatiques puissants qui permettent d’approcher chaque métier d’une compagnie d’assurance à partir d’hypothèses, techniques, commerciales, économiques et financières, pour anticiper ce qui pourrait survenir dans un à cinq ans.

Je suis par ailleurs garante de la responsabilité sociale et environnementale, qui s’appelle chez nous la RSM, pour Responsabilité Sociale et Mutualiste. J’ai pour mission de recenser les actions entreprises dans ce cadre au sein de toutes les branches et d’être force de proposition pour en engager d’autres, toujours en respect avec nos valeurs mutualistes.

Je suis très proche du terrain parce que je dois recueillir des avis qui peuvent avoir une influence sur notre stratégie.
Florence, responsable Gestion des Risques, nous parle de son quotidien aux Assurances du Crédit Mutuel (ACM).

Quels sont vos principaux interlocuteurs dans l’entreprise ?

Grâce à ma fonction transversale, j’ai l’occasion de travailler auprès des différentes branches, que ce soit l’assurance-vie, l’assurance de biens, de personnes, etc.
Je collabore également avec les équipes d’actuaires et de statisticiens de chaque branche, avec les directeurs de toutes les branches et, d’une manière générale, avec toutes les équipes transversales. Je dois dire que c’est vraiment très enrichissant de pouvoir échanger avec toutes ces personnes aux profils et compétences différents.

Au-delà de vos compétences techniques, quelle place accordez-vous au management et à la relation humaine dans votre quotidien de travail ?

J’accorde une grande importance à la formation des équipes et à l’image des Assurances du Crédit Mutuel en général. Je passe beaucoup de temps à échanger et à former les nouveaux collaborateurs mais également les anciens. Pour que tout le monde puisse remonter les informations ou les problèmes qui pourraient influer sur la maîtrise de nos risques. Il est essentiel de veiller à entretenir un climat de confiance réciproque entre les différentes équipes et mes collaborateurs. En tant que manager, je me sens vraiment soutenue et accompagnée dans mon rôle grâce à un cursus de formation de plusieurs journées.
Ceci m’aide à mieux gérer mon équipe et me permet des échanges constructifs avec d’autres managers. C’est vraiment très positif.

Quel est votre parcours ?

Je suis diplômée de l’École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique (ENSAE). En dernière année, ils proposaient un cursus d’actuaire que j’ai choisi de suivre et j’ai donc obtenu le diplôme d’actuaire en même temps que celui de l’ENSAE. Actuaire, c’est un spécialiste des statistiques dans l’assurance. On m’a fait confiance, et j’ai ensuite évolué vers le poste de responsable de la gestion des risques.

Diriez-vous que les Assurances du Crédit Mutuel donnent une place particulière au management ?

Nous avons de fortes valeurs mutualistes et de responsabilité auxquelles je m’identifie pleinement. Pour ma part, j’ai pu accéder à des responsabilités trois ans après mon arrivée. Aujourd’hui, je suis dans cette fonction de gestion des risques qui est importante pour une compagnie d’assurance.
Aux Assurances du Crédit Mutuel le climat de confiance est global et impulsé d’en haut. On perçoit une volonté de mettre les gens à l’aise et d’essayer ainsi de sortir le meilleur de chacun. Je me sens également en harmonie avec ce qui est engagé au niveau dans l’entreprise en termes de RSM.

Qu’est-ce qui fait le sel de votre métier ?

Je me sens en harmonie avec ce qui est engagé au niveau des Assurances du Crédit Mutuel.

Avant tout, je citerai la grande diversité et l’intérêt des différentes missions. Nous avons la chance d’être très polyvalents et d’avoir une vue d’ensemble de l’entreprise. On ne s’ennuie pas dans notre métier. J’apprends presque tous les jours. Le monde change, les attentes des assurés sont différentes.
J’apprécie également le choix du Groupe de ne pas tomber dans les travers de la société consumériste qui tend à proposer un produit d’assurance avec un tarif individualisé pour chaque personne.
Enfin, il faut savoir que chacune de nos études a une vraie application : nous ne sommes pas dans notre petit monde actuariel ou mathématicien à faire des grandes équations qui ne servent à rien. Nous contribuons à la vie de l’entreprise et apportons notre pierre à l’édifice.

Travailler pour une assurance qui appartient à un groupe mutualiste vous conduit-il à voir différemment votre métier ?

Nous faisons en sorte d’être simples dans notre discours pour que ce soit le mieux compris possible par les assurés. Nous n’avons rien à cacher. Forcément, cela se ressent sur tout le fonctionnement de l’entreprise. Notre fonctionnement me semble très différent de celui des autres compagnies d’assurance.
Ailleurs, les process sont beaucoup plus complexes, avec des certifications à échelons nombreux, alors que chez nous, les circuits sont courts. Cet esprit d’entreprise se ressent d’ailleurs dans nos résultats puisque nous sommes aujourd’hui l’une des principales compagnies d’assurance du marché. Et je suis bien placée pour vous dire que nous avons une excellente solvabilité et que nous sommes vraiment solides !