Assurance des crédits immobiliers : déjà 100 000 bénéficiaires d’un service unique et solidaire

08/11/2019

Lancé en 2017, le maintien de l’acceptation médicale permet d’assurer le financement d’une nouvelle résidence principale sans accomplir de nouvelles formalités médicales. Un service innovant, et un réel bénéfice pour tous les emprunteurs.

Le maintien de l’acceptation médicale est une exclusivité des réseaux Crédit Mutuel* et CIC dans l’assurance des crédits immobiliers. Au cours des années qui suivent la souscription d’un crédit immobilier, ce service permet d’assurer le financement d’une nouvelle résidence principale sans accomplir de nouvelles formalités médicales.
Ce service innovant est un réel bénéfice pour tous les emprunteurs qui, après un premier achat, acquièrent un nouveau domicile, notamment du fait de l’agrandissement de leur famille ou d’une mobilité géographique.

Parce que le Crédit Mutuel s’engage dans une relation durable avec ses clients, il a fait le choix dès 2017 de leur garantir jusqu’à l’âge de 55 ans le maintien de l’acceptation médicale pour tout nouveau crédit lié à l’acquisition de leur domicile. Concrètement, la décision médicale qui avait été prise au moment de l’instruction du premier crédit immobilier est reconduite, même en cas de dégradation de leur santé et sans qu’il leur soit nécessaire de se soumettre à de nouvelles formalités médicales.

Depuis juillet 2019, pour s’adapter au mieux aux besoins de ses clients et sociétaires, le montant maximum du crédit immobilier couvert par ce service des Assurances du Crédit Mutuel a été porté à 500 000 euros (au lieu de 350 000 euros auparavant), toujours sans aucune formalité médicale.
Ce jour, la barre des 100 000 clients bénéficiaires de ce service vient d’être franchie.

Elle témoigne de la force du modèle de développement mutualiste et de la volonté affirmée des Assurances du Crédit Mutuel et de ses réseaux de distribution de préserver une approche solidaire qui garantit aux assurés clients et sociétaires un haut niveau de protection.
Le maintien de l’acceptation médicale se veut une réponse mutualiste dans une société où la course aux mesures consuméristes confond trop souvent soutien aux consommateurs et démutualisation.

* Au sein de Crédit Mutuel Alliance Fédérale (Fédérations du Crédit Mutuel Centre Est Europe, Sud-Est, Ile-de-France, Savoie-Mont Blanc, Midi-Atlantique, Loire-Atlantique et Centre-Ouest, Centre, Normandie, Dauphiné-Vivarais, Méditerranéen et Anjou), Crédit Mutuel Nord Europe, Crédit Mutuel Maine-Anjou, Basse-Normandie, Crédit Mutuel Océan, Crédit Mutuel Antilles Guyane